Des rives de la Baïse aux chemins de Compostelle

Loin des rugissements mécaniques du circuit de Nogaro, le territoire est aussi celui des déplacements doux : Vélo, marche mais aussi bateau sur la Baïse. Depuis le port de Valence/Baïse jusqu’au département du Lot-et-Garonne, la rivière déploie ses courbes tranquilles et permet aux plaisanciers de vivre au rythme de l’eau et des passages d’écluses.

C’est sur le site magnifique de Graziac qu’une séquence d’“Escale en Armagnac” a été tournée il y a quelques jours. Décor magnifique, mais installation exceptionnelle ; Graziac est la seule double écluse manuelle sur le département du Gers. Les éclusiers y manœuvrent encore les lourds battants métalliques chaque jour, notamment durant la période estivale où le passage s’intensifie.

D’un rythme à l’autre, la marche est également à l’honneur. En provenance de La Romieu, les pélerins de Saint-Jacques de Compostelle traversent le village de Castelanau-sur-l’Auvignon avant de poursuivre leur cheminement vers Condom. La marche au long cours instaure un rapport au temps particulier et permet de découvrir les paysages de l’Armagnac par les chemins de traverse.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *